Guines
Résidence De La Haute Porte

Extension et restructuration du bâtiment existant.
Création de 12 lits, d'un nouvel accueil comprenant l'administration et un Pôle d'Activité et de Soins Adaptés.



Le projet porte sur la réhabilitation, la restructuration, la mise en conformité et l’extension de la résidence de La Haute Porte à Guines. L’établissement se situe dans un  environnement planté, le site procure une quiétude et une sensation de calme à l’écart de l’activité de la ville. L’ensemble immobilier qui constitue l’établissement se compose d’un bâtiment en R+2 des années 80. Actuellement ce bâtiment en "L" s’ouvre sur un jardin sous forme de verger qui constitue le principal espace vert de la résidence.

Afin de conserver la même capacité d’accueil une extension de 12 lits en étages avec au rez de chaussée un PASA et l’administration. Cette extension a pour but en plus de créer de nouveaux espaces nécessaires au bon fonctionnement de l’établissement, de créer une nouvelle séquence d’entrée avec au rez-de-chaussée un nouvel espace d’accueil, avec un accès facile à l’ensemble de l’hébergement situé en étage. Cette nouvelle construction a aussi pour but de moderniser l’image de l’établissement qui sera pratiqué par l’ensemble des patients et des familles.

Notre projet propose de créer un dialogue avec le bâtiment existant en reprenant de façon contemporaine les grands principes architecturaux mis en place. En effet, l’architecture actuelle repose sur un principe de décomposition des façades verticalement et horizontalement afin d’éviter l’effet d’un bâtiment massif et imposant. En hauteur, le bâtiment se compose d’un socle en enduit clair et sur le dernier niveau un bardage en ardoise artificielle. Les façades se décomposent en facette afin de découper en une succession de petites longueurs les façades. L’effet de l’époque recherché étant de ce rapproché au maximum de l’échelle domestique.

Notre projet a pour ambitions de créer un dialogue avec celui-ci sans le rejeter et le dénigrer. Nous tirons parti de l’existant et faisons en sorte que cette contrainte devienne un atout pour créer une volumétrie spécifique au lieu et créer une architecture sur-mesure.

Eviter un bâtiment massif et imposant.
L’extension reprend la décomposition horizontale et verticale tout comme l’existant.
Ce dialogue créé une cohérence à l’ensemble de l’opération, et donne aussi une légitimité à toutes les phases du projet en évitant de créer une lutte entre les différents styles architecturaux.
L’extension se veut être humble envers le bâtiment originel qui fait l’histoire de l’établissement.


Surface / 900 m² SP
Coût / 1 530 200 EUROS HT
Maitre d'ouvrage / EHPAD RÉSIDENCE DE LA HAUTE PORTE
Lieu / rue Guizelin, Guines (62)
Equipe / BECT - Namixis - IBod
Performance / RT 2012
Phase / Concours 2015

using allyou.net